Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Quand Eleanor Roosevelt a vu pour la premiĂšre fois le Chutes d'Iguazu (ou Iguaçu) s'est exclamĂ© "Pauvre Niagara!"

En fait, vous en avez peut-ĂȘtre entendu parler, vu les photos ou des dizaines et des dizaines de vidĂ©os mais, croyez-moi, rien n'est en mesure de vous prĂ©parer Ă  l'Ă©merveillement que vous ressentez devant l'une des 7 merveilles naturelles du monde.

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Les chutes d'IguazĂș

Je pense qu'il est impossible de décrire les chutes d'Iguazu sauf avec une séquence incontrÎlée d'adjectifs superlatifs : ce sont sans aucun doute les plus impressionnantes au monde.



Il suffit de penser Ă  ses chiffres pour comprendre Ă  quoi nous sommes confrontĂ©s : lorsque nous parlons des chutes d'IguazĂș, nous entendons un systĂšme de 275 chutes d'eau avec des hauteurs allant jusqu'Ă  80 mĂštres, qui s'Ă©tend sur 2,7 km et avec une portĂ©e de 1,9 million de mĂštres cubes par seconde.

Les chutes d'IguazĂș sont formĂ©es par la riviĂšre du mĂȘme nom, 19 km avant qu'elle ne se jette dans le Rio Alto ParanĂĄ et forment une frontiĂšre naturelle entre la province de Misiones en Argentine et l'État du ParanĂ  en BrĂ©sil.

Les chutes sont accessibles depuis trois pays : l'Argentine, le BrĂ©sil et le Paraguay. Les "bases" de la visite sont : Puerto IguazĂș en Argentine, Foz do Iguaçu au BrĂ©sil et Cuidad del Este au Paraguay.



Les chutes d'Iguazu, tant du cĂŽtĂ© argentin que du cĂŽtĂ© brĂ©silien, sont situĂ©es Ă  l'intĂ©rieur de deux grands parcs nationaux : le Parc national d'Iguaçu du cĂŽtĂ© brĂ©silien et le Parc national d'IguazĂș du cĂŽtĂ© argentin.

LĂ©gende des chutes d'IguazĂș

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Le premier Européen à découvrir les chutes d'Iguazu était l'un des conquistadors espagnols nommé Cabeza de Vaca qui est arrivé ici en 1542 à la recherche d'une voie navigable pour se rendre au Paraguay.

Cabeza de Vaca a rencontré les chutes et les a nommées chutes de Santa Maria.

La forĂȘt Ă©tait habitĂ©e par les indigĂšnes Caiagangue et Tupi-GuaranĂŹ qui connaissaient dĂ©jĂ  bien les chutes et les appelaient prĂ©cisĂ©ment Iguazu qui dans leur langue d'origine signifie "grande eau".

Aujourd'hui, les chutes conservent leur nom d'origine.

Selon l'indigÚne Caigangue, les chutes se sont formées pour une histoire d'amour tragique qui s'est mal terminée. La légende raconte qu'ils ont été créés par le dieu M'Boy (qui était représenté sous la forme d'un serpent) qui est tombé amoureux de la belle Naipi, fille du chef du village.

Mais elle avait déjà un amour pour elle, un brave guerrier nommé Taroba et pour échapper à la colÚre de Dieu, ils se sont enfuis en canoë le long de la riviÚre. Le dieu vengeur créa les chutes, dans lesquelles le canot tomba et les deux amants disparurent à jamais. Toujours selon la légende, Naipi est devenue un rocher et son bien-aimé Taroba un arbre qui le regarde pour l'éternité.


Quand doit-on aller

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Bien que les chutes d'Iguazu soient situĂ©es dans un environnement avec une climat subtropical humide et peut donc ĂȘtre visitĂ© toute l'annĂ©e, Ă  mon avis, les facteurs Ă  Ă©valuer en plus de la facteur mĂ©tĂ©o.


Pendant ce temps, l'annĂ©e Ă  IguazĂș peut ĂȘtre principalement divisĂ©e en deux grandes saisons : la pĂ©riode chaude et pluvieuse, qui s'Ă©tend d'octobre Ă  mars et la pĂ©riode sĂšche, de mai Ă  septembre, qui est plus sĂšche et plus fraĂźche.

La saison avec le plus haut pic de visiteurs sont les mois de janvier fĂ©vrier, quand les Argentins et les BrĂ©siliens sont en vacances, PĂąques e juin. Si vous y allez pendant ces mois, il est facile de trouver beaucoup de touristes (vous ne trouverez jamais peu de touristes Ă  IguazĂș, mais ce sont les mois les plus frĂ©quentĂ©s) et les prix pour manger et dormir sont les plus Ă©levĂ©s de toute l'annĂ©e .

Da décembre à mars c'est aussi en plein été celui avec les températures les plus élevées et souvent une humidité qui peut atteindre 90%.

Cependant, de novembre Ă  mars est le meilleur moment pour visiter la Patagonie.

Une autre chose Ă  garder Ă  l'esprit est que c'est aussi la saison de la mousson avec de fortes pluies et, bien que les chutes soient plus belles pour la grande quantitĂ© d'eau, il arrive parfois que les allĂ©es sont inondĂ©es vous empĂȘchant ainsi de faire tout le parcours.


Dans cette pĂ©riode, il y a aussi plein d'insectes agaçants et avides, vous devez donc absolument apporter un spray sinon vous ĂȘtes littĂ©ralement mangĂ© vivant.

Les mois de juin Ă  septembre ce sont celles d'hiver et se caractĂ©risent par des tempĂ©ratures plus supportables, mĂȘme si le ciel est souvent gris donc les photos pourraient faire moins.

Pour visiter les chutes d'IguazĂș, il faut donc essayer de faire le meilleur compromis : moins de files d'attente, des tempĂ©ratures plus supportables et la probabilitĂ© de ne pas avoir de pluie et la quantitĂ© d'eau dans les chutes.


J'Ă©tais au dĂ©but du mois de septembre et mĂȘme s'il faisait trĂšs chaud et qu'il y avait beaucoup de touristes, le ciel Ă©tait presque bleu et il n'y avait pas une foule folle donc je peux recommander cette pĂ©riode.

Ils ont Ă©tĂ© trĂšs rares, mais il y a eu des cas oĂč les chutes Ă©taient complĂštement sĂšches en hiver.

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Comment y arriver

Pour se rendre aux chutes d'Iguazu depuis l'Europe, vous devez faire un arrĂȘt ou en tout cas une escale ou Buenos Aires o Rio de Janeiro.

Les deux aĂ©roports pour les chutes sont AĂ©roport de Foz do Iguaçu (IGU) du cĂŽtĂ© brĂ©silien e Chutes d'Iguazu (IGR) du cĂŽtĂ© argentin.

J'y suis arrivé avec une escale à Buenos Aires.

Peut-ĂȘtre que vous pourriez l'aimer mon guide sur ce qu'il faut voir Ă  Buenos Aires

Aerolineas Argentinas il a des vols quotidiens entre Buenos Aires et les chutes d'Iguazu.

Il y a aussi des bus depuis la capitale pour se rendre aux chutes d'IguazĂș, mais le trajet est trĂšs long (environ 18 heures) et en ce qui me concerne, Ă  moins d'avoir beaucoup de temps, ça ne vaut absolument pas le coup.

Cependant, si vous ĂȘtes en Argentine, vous pouvez Ă©galement visiter le cĂŽtĂ© brĂ©silien des chutes et vice versa. Des deux cĂŽtĂ©s, il est possible de rĂ©server une excursion, de prendre un taxi ou d'aller en bus.

Nom oublier d'apporter votre passeport avec vous puisque de toute façon il faut traverser la frontiÚre.

Le bus est certainement le moyen le moins cher pour visiter les chutes mais gardez Ă  l'esprit que les files d'attente Ă  la douane peuvent ĂȘtre longues et que le bus ne vous attend pas toujours de l'autre cĂŽtĂ© (vous devrez probablement attendre le suivant), tandis que si vous comptez sur une excursion ou un taxi (les chauffeurs de taxi sont des amis des douaniers), vous ferez beaucoup plus tĂŽt.

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Comment s'y rendre du cÎté argentin

La "base" pour visiter les chutes d'IguazĂș du cĂŽtĂ© argentin est Puerto IguazĂș, une petite ville qui n'a pas grand-chose Ă  s'offrir, mais oĂč vous pourrez passer quelques jours agrĂ©ablement.

De plus, l'offre hĂŽteliĂšre est large et la plupart sont des oasis dans le vert de la forĂȘt.

De Puerto IguazĂș au cĂŽtĂ© argentin des chutes

Il existe différentes maniÚres.

La premiĂšre, la plus simple, est participer Ă  une visite organisĂ©e ce qui vous permet certainement de voyager confortablement et d'avoir un guide prĂȘt Ă  tout expliquer sur les chutes.

La deuxiÚme façon est avec les bus publics qui partent tous les jours du terminal de la ville et empruntent la route 12. Les bus partent environ toutes les 20 minutes et il faut 25 minutes pour se rendre aux chutes (environ 5 euros).

Donne Puerto IguazĂș Ă  la partie brĂ©silienne

Il existe trois façons de se rendre du cĂŽtĂ© brĂ©silien depuis Puerto IguazĂș : la premiĂšre consiste Ă  participer Ă  un circuit organisĂ©.

La deuxiÚme façon est de prendre un bus privé : Cruciero del Norte est l'une des compagnies de bus qui se rendent aux chutes.

La troisiĂšme voie (celle de l'automutilation, conseil : ne le faites pas !) est de prendre un bus public de Puerto IguazĂș Ă  Foz do Iguazu, puis de la gare routiĂšre, prenez le bus 120 qui vous emmĂšne au parc.

Cela prend beaucoup de temps, c'est-Ă -dire que cela n'en vaut absolument pas la peine.

Comment s'y rendre du cÎté brésilien

De Foz do Iguaçu au cÎté brésilien :

Il y a des bus toutes les 22 minutes au départ de la gare routiÚre. Cela prend prÚs de 40 minutes mais le coût est trÚs faible : environ un euro par trajet.

De Foz do Iguaçu au cÎté argentin :

Il y a bus privés en parcourant l'itinéraire, l'alternative la plus simple est de faire une visite privée.

Pour se rendre Ă  IguazĂș vous pouvez aussi prendre des taxis: mieux vaut chercher quelqu'un avec qui partager les courses et n'oubliez pas de nĂ©gocier le prix !

Visite et Circuits

Pour visiter les chutes d'Iguazu des deux cĂŽtĂ©s, il faut au moins quelques jours. À mon avis, le cĂŽtĂ© argentin est beaucoup plus beau avec divers sentiers qui vous permettent de dĂ©couvrir les cascades et les forĂȘts sous diffĂ©rents angles.

Rien que pour visiter le cÎté argentin, il faut une journée complÚte.

Le cÎté brésilien n'a qu'un seul itinéraire et une demi-journée suffit pour en profiter pleinement. De ce cÎté, cependant, il y a une vue magnifique sur les chutes de l'autre cÎté.

L'entrée du cÎté argentin coûte environ 25 euros : attention vous ne pouvez payer qu'en pesos, et le les cartes de crédit ne sont pas acceptées!

Si vous entrez un deuxiÚme jour, vous bénéficiez d'une réduction de 50%.

Horaires: le parc est ouvert de 8h00 Ă  18h00

L'entrée du cÎté brésilien ça coûte moins cher, environ 20 euros, mais ils acceptent les cartes de crédit.

Horaires: le parc ouvre de 9h00 Ă  17h00

cÎté argentin

Du cĂŽtĂ© argentin, trois itinĂ©raires peuvent ĂȘtre suivis : le circuit supĂ©rieurQue infĂ©rieur et le Circuit de la Garganta del Diablo.

En plus des trois circuits, il y a aussi deux chemins passer par.

Circuit supérieur : le Paseo Superior commence à environ 200 mÚtres de la gare appelée Estación Cataratas et s'étend sur environ 1800 mÚtres.

Tout au long du parcours, vous pourrez profiter de vues spectaculaires sur la chaßne circulaire qui part des cascades de Dos Hermanas, en passant par Chico, Ramírez, Bosetti, Adån y Eva et les cascades de Bernabé Méndez pour se terminer à la cascade de Mbiguå et Salto San Martin.

Ce circuit est sans aucun doute celui qui offre les plus belles vues du cÎté argentin avec vue sur la limite des chutes, l'ßle de San Martin et au loin la passerelle du Gorge de Diablo. Le chemin du retour traverse ensuite la riviÚre pour rejoindre la gare.

Circuit infĂ©rieur: un circuit de 1700 mĂštres Ă  l'intĂ©rieur de la forĂȘt passant au pied des cascades Dos Hermanas, Chico et RamĂ­rez pour arriver au bout de cette partie du Circuit, oĂč vous avez un aperçu fou de la grande muraille d'eau du Cascade de Bosetti.

Circuit de la Garganta del Diablo: Garganta del Diablo (la gorge du diable en anglais) est souvent décrite comme un océan qui disparaßt dans un abßme et d'aprÚs mon expérience, je peux dire que l'impression que vous obtenez est exactement celle-ci.

Il balcon panoramique au-dessus de la majestueuse Gorge du Diable vous permet d'approcher Ă  quelques mĂštres de la cascade la plus imposante de tout le complexe d'IguazĂș : un saut de 82 mĂštres, un mur d'eau qui disparaĂźt dans un ravin circulaire dans un crescendo de brouillard qui s'Ă©lĂšve dans les airs pendant 150 mĂštres.

Le bruit est assourdissant, il faut crier pour ĂȘtre entendu par ses proches.

La passerelle pour se rendre Ă  la Gorge du Diable commence environ 1100 mĂštres avant le balcon panoramique. Au dĂ©but de la passerelle, vous arrivez aprĂšs avoir parcouru une partie de la forĂȘt Ă  bord du train Ă©cologique (conçu pour avoir le moins d'impact environnemental possible) et ĂȘtre descendu Ă  la gare du mĂȘme nom.

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Tout le chemin jusqu'Ă  la cascade est magnifique : les passerelles se dĂ©veloppent Ă  quelques mĂštres au-dessus de l'eau de la riviĂšre IguazĂș et des nombreux Ăźlots, maisons et abris de nombreux oiseaux et animaux.

J'y étais le matin, je viens d'arriver, mais le conseil que je peux vous donner est d'essayer d'y aller l'aprÚs-midi quand la lumiÚre est meilleure et quand une myriade d'arcs-en-ciel colorés se forme dans la brume des chutes.

Chemin Macuco: le sentier tire son nom d'un oiseau qui ressemble à un gros poulet brun typique de la Sud Amérique.

Le sentier Macuco s'Ă©tend jusqu'au bord du canyon d'IguazĂș : il y a des milliers d'annĂ©es, les chutes d'eau Ă©taient situĂ©es ici, puis en raison de l'Ă©rosion, elles sont revenues Ă  leur position actuelle.

Le long de ce parcours, des stations d'interprétation permettent au visiteur d'en savoir un peu plus sur la biodiversité de cette zone :

Les singes sont facilement repĂ©rables. Ils vivent sur les arbres, mais ils sont trĂšs curieux, il est donc tout Ă  fait normal de les voir marcher parmi les gens. La forĂȘt leur fournit tout ce dont ils ont besoin, notamment leur nourriture : des fruits.

Vous ne devriez pas les nourrir pour diverses raisons, y compris leur santé. Ils sont aussi trÚs dangereux. Ils ont des dents qui ressemblent à des sabres et il n'est pas rare que certains touristes qui ont eu la malheureuse idée de les nourrir se fassent écarteler la main.

Bien que la forĂȘt soit dense, il n'est pas si difficile de voir ou "d'entendre" les animaux, surtout Ă  l'heure de la fermeture lorsque de nombreux visiteurs sont dĂ©jĂ  partis et que la tranquillitĂ© rĂšgne.

Alors aiguisez votre vue (et votre ouĂŻe !)

Voie verte: un chemin court et facile, pour se promener et profiter de la nature.

cÎté brésilien

La visite du cĂŽtĂ© brĂ©silien dure environ 4 heures. Un bus Ă  arrĂȘts multiples part du Visitor Center qui s'arrĂȘte aux points de dĂ©part des diffĂ©rents sentiers au bout desquels se trouve gĂ©nĂ©ralement un balcon panoramique.

Le dernier arrĂȘt est celui du chemin qui mĂšne Ă  Gorge de Diablo.

Bien que la meilleure chose à propos du parc soit la vue sur les chutes du cÎté argentin, il y a aussi trois cascades assez célÚbres ici : Benjamin Constant, Deodoro et Floriano.

Grande aventure nautique sous les chutes

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Ne manquez pas non plus leAventure nautique en dériveur sous les chutes: vous allez vous amuser comme un fou, ça vaut vraiment le coup !

La grande aventure est rĂ©alisable tant du cĂŽtĂ© argentin que brĂ©silien. Je l'ai fait du cĂŽtĂ© argentin. Du centre d'accueil, nous avons traversĂ© la forĂȘt dans un camion ouvert jusqu'au point d'embarquement.

Ici, nous nous sommes déshabillés (enfilés le maillot de bain), enfilés une veste et sommes montés à bord d'un grand bateau pneumatique.

La grande aventure commence avant les chutes, le premier morceau remonte la riviÚre. On peut le voir devenir de plus en plus agité, avec des vagues de plus en plus grosses à mesure que vous vous rapprochez des chutes.

Vous entrez en premier dans le canyon de la Garganta del Diablo oĂč vous ĂȘtes heurtĂ© par des Ă©claboussures d'eau puis redescendez pour faire le tour duĂźle Saint-Martin et passer sous la cascade Saut de Saint-Martin.

La grande aventure nautique permet non seulement d'observer IguazĂș sous un autre angle mais surtout de « vivre intensĂ©ment » les chutes : je me suis amusĂ© comme un fou, ne le manquez pas, ça vaut vraiment le coup.

Quoi apporter

Que vous visitiez en hiver ou en Ă©tĂ©, les tempĂ©ratures aux chutes d'Iguazu sont toujours assez chaudes. J'ai optĂ© pour des vĂȘtements lĂ©gers, avec des chaussures confortables et avec une semelle en caoutchouc pour Ă©viter de glisser.

En plus des vĂȘtements, n'oubliez pas :

  • Spray contre les insectes comme Biokill (que vous pouvez vaporiser directement sur vos vĂȘtements)
  • CrĂšme solaire
  • Lunettes de soleil
  • BoĂźtier de l'appareil photo : en raison de la brumisation de l'eau dans les chutes, l'appareil photo se mouille. ProtĂ©gez-le avec un Ă©tui. J'ai passĂ© un bon moment avec ces sacs exprĂšs: ils coĂ»tent peu et font beaucoup. Apportez Ă©galement un chiffon pour sĂ©cher les lentilles ou le cartes optiques.
  • Étui Ă©tanche pour tĂ©lĂ©phone portable
  • Beaucoup de cartes mĂ©moire pour l'appareil photo et des piles de rechange.

Si vous dĂ©cidez Ă©galement de faire la Grande Aventure sur un canot pneumatique sous les chutes (absolument, faites-le, c'est trĂšs amusant!) Apportez un k-way, des vĂȘtements de rechange et une serviette.

N'oubliez pas le GoPro!

OĂč dormir

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Il n'y a qu'un seul hĂŽtel Ă  l'intĂ©rieur du parc, le Belmond, mais c'est trĂšs cher et honnĂȘtement, je ne peux pas vous dire si cela vaut la peine de rĂ©server lĂ -bas, Ă©tant donnĂ© l'offre d'hĂŽtels incroyables qu'il y a Ă  Puerto IguazĂș.

À Puerto IguazĂș, le choix est variĂ©, des hĂŽtels du centre, propices aux magasins et aux restaurants, aux hĂŽtels immergĂ©s dans la forĂȘt, oĂč vous pourrez trouver un coin de paix et de tranquillitĂ©.

L'un des choix super recommandĂ©s est Le village de la Selva: plus qu'un hĂŽtel, c'est un Ă©co-lodge immergĂ© dans la forĂȘt tropicale suggestive, un paradis avec une piscine entourĂ©e de grands palmiers et un restaurant Ă©tonnant.

Le lodge propose plusieurs bungalows entourĂ©s de hautes plantes et Ă©quipĂ©s de tout le confort : les chambres, meublĂ©es avec des meubles en bois local, disposent de salles de bain privĂ©es, d'une couverture wifi et d'un balcon avec un hamac donnant sur la forĂȘt.

Pour les familles, vous pouvez également réserver le « Luis Roga », une réplique parfaite d'une véritable maison Misionera pouvant accueillir jusqu'à 6 personnes.

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Pour les plus exigeants, il y a des suites avec jacuzzi sur le balcon.

Toutes les habitations duAldea della Selva Lodge ont Ă©tĂ© construits de maniĂšre durable en essayant de minimiser l'impact environnemental sur la forĂȘt.

Réservez le plus tÎt possible car c'est l'un des meilleurs lodges que vous puissiez trouver et les chambres sont réservées presque immédiatement.

Pour ceux qui préfÚrent rester en ville, un excellent choix est lehÎtel Saint-Georges, dans le centre.

Des chambres spacieuses, une belle piscine avec un bar oĂč vous pourrez vous dĂ©tendre aprĂšs une baignade (ou aprĂšs une journĂ©e dans le parc) oĂč vous pourrez prendre un verre, discuter et vous dĂ©tendre entre amis.

Autres aventures prĂšs des chutes d'Iguazu

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)

Les chutes d'Iguazu peuvent ĂȘtre visitĂ©es, comme je l'ai dit dans deux jours. Mon conseil, cependant, est de s'arrĂȘter quelques jours de plus pour dĂ©couvrir Ă©galement la forĂȘt et les environs.

De nombreuses aventures peuvent ĂȘtre vĂ©cues ici. Ce sont les choses absolument recommandĂ©es Ă  faire:

1 - Survol des chutes en hélicoptÚre

cette tournĂ©e n'est rĂ©alisable que du cĂŽtĂ© brĂ©silien. Cela ne dure pas longtemps et coĂ»te cher, mais c'est le seul moyen d'avoir une vue plongeante sur la riviĂšre et les cascades entourĂ©es de forĂȘt.

2 - Aventure en forĂȘt

Une demi-journĂ©e pleine d'adrĂ©naline ! En plus de visiter la forĂȘt, vous pouvez voler parmi ses arbres en tyrolienne (ce n'est pas comme le visite de la canopĂ©e de Monteverde au Costa Rica, mais c'est quand mĂȘme amusant) et descendez le long d'un mur vertical sous une belle cascade.

Surtout si vous participez à des activités comme celles-ci, n'oubliez pas de souscrire une assurance voyage afin d'avoir une assistance et un abri en cas d'accident.

3 – Parc ornithologique

Vous pouvez vous y rendre du cĂŽtĂ© brĂ©silien. Le parc des chutes et la forĂȘt d'Iguazu offrent des opportunitĂ©s dĂ©centes d'observer la faune locale. J'ai vu au parc de magnifiques toucans. Il va sans dire qu'avec tant de monde et le bruit de la journĂ©e, les animaux ont tendance Ă  rester cachĂ©s et Ă  ne pas ĂȘtre vus.

La plupart des oiseaux du Parc ont été sauvés soit de contrebandiers d'animaux sauvages, soit de situations de maltraitance.

Les animaux ne sont pas réintroduits dans la nature car, désormais habitués aux humains, ils ne seraient pas capables de survivre. Ici, au moins, ils peuvent passer le reste de leur vie en paix et en ordre, dans de grandes voliÚres.

Il parc aux oiseaux au lieu de cela, il offre juste cela : diverses espÚces d'oiseaux endémiques de toute l'Amérique du Sud.

4 - Visite du village Guaran

Un circuit un peu touristique, mais que je peux recommander d'avoir un contact direct avec le peuples indigĂšnes de GuaranĂŹ. Nous marchons le long d'une belle Ă©tendue de forĂȘt le long d'un sentier balisĂ© le long duquel des piĂšges ont Ă©tĂ© installĂ©s qui montrent comment les Guaran chassaient.

5 - Visitez les Missions de San Ignacio MinĂŹ

Ils ne sont pas situĂ©s juste au coin de la rue, mais Ă  200 km des chutes. La meilleure façon de s'y rendre est de participer Ă  une visite avec un arrĂȘt sur le chemin de la mine de pierres prĂ©cieuses (oĂč ils font d'excellentes affaires, soit dit en passant).

Les ruines, parmi les mieux conservées, racontent l'histoire de missions de Jésus, fondée en Argentine lors de la colonisation des Amériques. Ils sont trÚs intéressants, je recommande absolument de les visiter.

Si vous voulez vous faire une idĂ©e, avant de partir, regardez le chef-d'Ɠuvre "Mission" de Roland JoffĂš avec des acteurs du calibre de Robert de Niro, Jeremy Irons et Liam Neeson et avec la magnifique bande originale de l'intemporel Ennio Morricone (mais ne le faites pas si vous avez l'estomac faible).

Mon deuxiĂšme voyage en Argentine et la visite Ă  Chutes d'Iguazu cela a Ă©tĂ© fait en collaboration avec l'AutoritĂ© du parc d'IguazĂș, Aerolineas Argentinas et Lol.travel.

Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)
ajouter un commentaire de Guide complet des chutes d'Iguazu (des deux cÎtés)
Commentaire envoyé avec succÚs ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.

End of content

No more pages to load