Syndrome de l'envie de voyager : la maladie du voyageur

Ressentez-vous le besoin constant d'explorer tous les coins du monde ? Avez-vous le désir de vivre une vie libre comme un vagabond? Au retour d'un voyage, vous souhaitez réserver le prochain ?

Peut-ĂȘtre avez-vous le syndrome de l'envie de voyager !

Ne vous inquiĂ©tez pas car ce n'est pas grave, mais si vous vous demandez ce que c'est, vous ĂȘtes au bon endroit. Je vais essayer de vous l'expliquer de la maniĂšre la plus simple possible, en prĂ©cisant toutes les caractĂ©ristiques et symptĂŽmes !


DĂ©couvrez si vous ĂȘtes Ă©galement concernĂ© par La maladie du voyageur!


Syndrome de l'envie de voyager : ce que cela signifie

Syndrome de l'envie de voyager : la maladie du voyageur

Le terme Wanderlust dĂ©rive de l'union des mots allemands "wandern" et "lust" et peut ĂȘtre traduit par "dĂ©sir de voyager"

Ce n'est pas une vraie maladie mais plutĂŽt une envie imparable de partir et d'ĂȘtre toujours en mouvement. C'est l'envie de vivre des expĂ©riences intrigantes, de se retrouver dans des lieux toujours nouveaux et inconnus et de dĂ©couvrir des cultures diffĂ©rentes.

Dans de nombreux films, il arrive de voir un avion rĂ©servĂ© le jour du vol et de le choisir les yeux fermĂ©s. C'est peut-ĂȘtre ce qui reprĂ©sente le plus le syndrome de Wanderlust : l'envie de voyager, oĂč que vous alliez. Aller sans but pour certains peut ĂȘtre un vĂ©ritable drame, mais pour ceux qui souffrent de la maladie du voyageur, c'est de l'adrĂ©naline pure.

Le gĂšne du voyageur

Syndrome de l'envie de voyager : la maladie du voyageurVous ne le croirez pas, mais le syndrome de Wanderlust a une explication scientifique, il semblerait que l'obsession du voyage soit inscrite dans l'ADN, dans ce qu'on appelle le "gĂšne du voyageur".


Selon des Ă©tudes scientifiques, 20% de la population prĂ©sente une variation du gĂšne DRD4 en DRD4-7R. Cette mutation affecte le niveau de dopamine et rend plus prĂ©disposĂ© Ă  ĂȘtre curieux, Ă  prendre des risques, Ă  dĂ©couvrir de nouvelles cultures, Ă  explorer et Ă  sortir de sa zone de confort.


Une recherche américaine menée en 2016 par l'Université Kaplan a montré que les personnes atteintes de la variante 7R voyagent davantage.

Voici pourquoi certaines personnes sont plus susceptibles que d'autres de voyager et d'explorer des endroits éloignés.

Les symptĂŽmes du syndrome du voyageur

Comprendre si vous ĂȘtes « malade » de voyager est trĂšs simple, il existe en fait des symptĂŽmes bien spĂ©cifiques :

  • envie de toujours connaĂźtre de nouveaux endroits :
  • visitez constamment les sites de voyage :
  • vĂ©rifier les prix des vols pour trouver « l'opportunitĂ© Â» ;
  • revenir d'un voyage et planifier le prochain immĂ©diatement ;
  • ĂȘtre impatient si vous ne voyagez pas assez ;
  • avoir la mĂ©lancolie des voyages passĂ©s ;
  • compte Ă  rebours jusqu'au prochain voyage;
  • ĂȘtre heureux que lorsque vous voyagez.

Qui sont les Wanderlusters : les caractéristiques

Syndrome de l'envie de voyager : la maladie du voyageur

Les personnes qui possÚdent le gÚne du voyageur ont certaines caractéristiques qui les distinguent des autres :

1. DĂ©couvrir des lieux inconnus

Ceux qui ont le gÚne du voyageur aiment passer des heures et des heures à découvrir de nouvelles destinations pour leurs voyages, tout comme ils aiment dévorer des livres de voyage, toujours parler de voyage et voir des documentaires, surtout s'ils montrent des destinations insolites.


2. Prendre des risques


Faire face aux risques, accepter les changements et l'aventure est une des caractĂ©ristiques de celui qui possĂšde le gĂšne du voyageur, toujours prĂȘt Ă  vivre des Ă©motions fortes et chargĂ©es d'adrĂ©naline.

3. Tout d'abord les expériences

La devise du vrai Wanderluster est : collectionnez des moments, pas des choses ! Mieux vaut dépenser de l'argent pour des expériences que pour acheter des choses matérielles.

4. Essayez de nouveaux aliments


La curiositĂ© d'essayer de nouveaux aliments et de sortir de votre zone de confort devient un besoin. 

5. Approfondir de nouvelles cultures et religions.

Pour eux, voyager signifie découvrir de nouvelles cultures et des modes de vie différents, une maniÚre de s'enrichir intérieurement.

6. Rencontrez de nouvelles personnes

Apprendre Ă  connaĂźtre de nouvelles personnes, en particulier lors d'un voyage, peut ĂȘtre excitant pour les personnes atteintes du syndrome de l'envie de voyager, car cela procure immĂ©diatement de l'adrĂ©naline et du bonheur.


En général, les personnes atteintes du syndrome du voyageur sont constamment à la recherche de nouvelles expériences, sont de nature curieuse et se sentent bien lorsqu'elles sortent de leur routine quotidienne.

conclusions

Comme vous l'avez lu, le syndrome de l'envie de voyager est bien plus qu'un fort désir de voyager.

Si pour 80% des personnes voyager n'est qu'un moment pour se déconnecter, profiter des vacances et s'adonner à un peu de détente, pour les Wanderlusters c'est un réel besoin.

Je fais partie de ces 20% et c'est mon syndrome du voyageur qui m'a amené à changer complÚtement de vie et à devenir un "nomade numérique ».

Et vous souffrez du syndrome du voyageur ?

Syndrome de l'envie de voyager : la maladie du voyageur

ajouter un commentaire de Syndrome de l'envie de voyager : la maladie du voyageur
Commentaire envoyé avec succÚs ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.